Albert II, quand le grotesque rate sa cible.
Juillet-2009-039-21-2-260x300

J’ai cru devoir regarder à la télévision, et je le regrette déjà, une stupidité scandaleuse et grotesque.          Le grand renfort d’annonces qui avait précédé la diffusion sur RTL de ce navet malsain, écrit au départ en flamand et diffusé en 2013 sur les chaînes néerlandophones, m’avait fait craindre une œuvre destructrice pour notre Monarchie. J’ai donc voulu la voir afin de pouvoir la critiquer en connaissance de cause. Mais sous le titre d’Albert II, je n’ai vu qu’une grotesque pantalonnade d’un sublimissime mauvais goût, caricaturant d’ignoble manière l’ensemble de notre famille royale. Mais du coup je suis plus tranquille. L’attaque est tellement outrancière dans sa méchanceté, tellement mal écrite, tellement mal jouée, avec des dialogues infantiles et des scènes impensables, entre des personnages infects dans des décors ridicules, que le téléspectateur en reste pantois. (Même les cravates de notre roi sont à vomir, ce qui donne une idée du niveau de l’ensemble.)

Cette grande œuvre va probablement faire ricaner jaune les ennemis de la Monarchie. Elle va aussi scandaliser les brave gens. Mais elle est surtout d’une telle bassesse dans la grossièreté, qu’elle va susciter des réactions outrées en faveur d’une famille royale honteusement traînée dans la boue. Allez, ce n’est pas avec de tels procédés inqualifiables qu’ils vont faire tort au pays, au contraire, dans ces cas-là, la victime récolte toujours les faveurs du public. Donc, plus que jamais: vive le Roi !

(vote)
Loading...Loading...

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas visible.